Les escaliers des XVIIe et XVIIIe siècles

Dans les demeures anciennes, ils constituent une des pièces maîtresses de l’aménagement.

Héritiers de la symbolique royale, les escaliers des XVIIe et XVIIIe siècles étaient conçus selon les savoir-faire les plus exemplaires. Les châteaux et manoirs des siècles nobles, ainsi que les maisons de maîtres qui leur succédèrent, se sont dotées de grandioses élévations célébrant les beaux-arts de l’ébénisterie et de la ferronnerie riche en volutes ciselées. Les adaptations contemporaines les plus réussies s’inspirent aussi du style ancien, ils renouvellent le genre en le mariant aux nouvelles tendances de la décoration.

Partager

Commenter